Recherche vocale et SEO : comment optimiser votre contenu ?

recherche-vocale-seo

Après les assistants vocaux mobiles, on trouve maintenant sur le marché les enceintes. Besoin d’une information immédiatement ? L’utilisateur n’a plus tapé sa requête sur son téléphone ou sur un ordinateur, il lui suffit de poser la question à haute voix pour connaître la réponse. Après « Ok google » ou « Dis Siri », ce sont Alexa ou encore Google Home qui se sont invitées dans nos salons. La question est aujourd’hui de savoir comment optimiser son référencement par rapport à la recherche vocale. Comment se positionner non plus sur des mots-clés, mais du langage conversationnel, et des réponses à des questions spécifiques ?

Optimisation du contenu pour la recherche vocale

Tout d’abord, le positionnement sur des longues traines sera bien évidemment privilégié par rapport à une requête sur un mot clé simple. En effet, en étant plus précise, la longue traine multiplie vos chances de correspondre au langage conversationnel (requêtes conversationnelles) de l’utilisateur. De la même manière, si vous placez dans votre contenu des phrases interrogatives, les chances sont encore plus importantes d’être en corrélation avec la question de l’utilisateur.

On devine ainsi tout l’intérêt des pages dédiées aux questions comme les « FAQ » (Foire aux questions). Elles constituent un moyen rapide et simple pour le moteur de recherche de trouver la réponse claire qu’attend l’utilisateur.

Une recherche textuelle peut-être à l’origine d’une simple exploration ou navigation sur le web alors que la recherche vocale demande en général des informations très précises et des réponses concises.

Optimisation technique pour la recherche vocale

L’intelligence artificielle, dont font part ces nouvelles technologies, va tenir compte d’autres éléments. La localisation de l’utilisateur sera importante, en effet, celui-ci interroge souvent l’IA pour des questions relevant de sa proximité : horaire d’ouverture, localisation d’un restaurant, prix, informations sur les trajets ou les transports en commun … Il est donc intéressant de privilégier les contenus géolocalisés. Vous pourrez les intégrer dans votre contenu (titre et paragraphe) mais également dans vos balises « Title » et « métadescription ». Vous pourrez aussi créer dans votre site une landing page (page d’atterrissage) contenant l’ensemble de ces informations généralistes.

D’autre part, mettre en avant des contenus de textes enrichis « Rich Snippet » permettra à Google ou aux autres moteurs de recherche de faire remonter votre page étant donné la simplicité d’accès à la réponse. Les rich snippets doivent utiliser le même langage que les moteurs de recherches pour être compris, soit le code HTML. Il est ensuite important de les enrichir avec des micro-données ou données structurées pour signifier votre contenu avec plus de détails.

Pour le reste, il est évident que votre site doit être responsive pour être dans les préférences de la recherche vocale.

Sachez également que pour Google ce sera uniquement le résultat en position zéro qui sera lu à l’utilisateur. Si l’extrait de contenu de votre page n’apparaît pas avant les résultats de la page, vous n’aurez aucune chance pour qu’il soit lu même en étant dans les 10 premiers résultats. Ceci explique le caractère urgent et primordial de travailler son contenu avec des requêtes conversationnelles. D’autant plus, quand on découvre la dernière étude de l’entreprise d’analyse publicitaire, Comscore. Cette dernière prévoit qu’en 2020, 5 0% des recherches seront effectuées vocalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close